Soutien à l'enseignement et aux études

Dans la vie institutionnelle de la HETSL, la qualité de la formation a toujours été au coeur de nos préoccupations. En cela, elle a très largement anticipé les démarches qualité des instances académiques internationales et nationales, dans lesquelles elle s’inscrit à présent.

La Démarche et l’assurance de la qualité dans l’enseignement supérieur ont été initiées au niveau européen par le Processus de Bologne dans le but de donner un cadre commun, de favoriser la mobilité et de répondre aux mutations du monde académique.

Dans la lignée de cette démarche, la Suisse a instauré la Loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) qui vise à «la qualité et à la compétitivité du domaine suisse des hautes écoles». Cette même loi à également posé le cadre des exigences faites à la HES-SO lui permettant en 2019, l'obtention de l’accréditation institutionnelle délivrée par le Conseil suisse d'accréditation (CSA).

Dans le but de renforcer la qualité de l’enseignement et de l’expérience d’apprentissage, la HETSL a mis en place un concept global de soutien à l’enseignement et aux études selon 4 axes :

Responsables :Murielle Martin et Saskia Pfleghard

Objectifs généraux

  • Soutenir et orienter le corps enseignant et les personnes nouvellement engagées dans leur développement professionnel au niveau de l’enseignement
  • Proposer des activités de formation continue en interne dans le domaine de la pédagogie de l’enseignement supérieur
  • Assurer le lien avec les instances de formation pédagogique de la HES-SO (DEVPRO, SADAP) et d’autres instances externes poursuivant les mêmes buts (AIPU, CSE, BSQF…)

Activités en cours

  • Ateliers didactiques et pédagogiques internes
  • Observation de l’enseignement par les pairs
  • Coaching individuel ou en équipes des enseignante-s
  • Accompagnement des enseignant-e-s nouvellement engagé·e·s et suivi des attestations didactiques
  • Création d’ateliers spécifiques pour les assistant·e·s HES

Responsable :  Muriel Martin

Objectifs généraux

  • Informer le PER nouvellement engagé sur les possibilités de e-learning à la HETSL
  • Conseiller et former le PER et soutenir les projets e-learning
  • Assurer une veille technopédagogique
  • Faire le lien entre la HETSL, le Conseil de domaine TS et Cyberlearn

Activités en cours

  • Accueil des personnes nouvellement engagées
  • Help desk Moodle, conseil au PER et soutien de projets e-learning (MOOCs, blended learning, etc.)
  • Formation individuelle et ateliers Moodle
  • Actions à la HETSL sur mandat du Conseil de domaine TS

Responsable :Saskia Pfleghard

Objectifs généraux

  • Améliorer la qualité des enseignements de façon continue par une approche formative
  • Améliorer la cohérence interne des modules en favorisant l’articulation entre les contenus, les objectifs, les modalités d’enseignement et les travaux de validation demandés aux étudiant-e-s en fin de module
  • Répondre aux standards qualité internationaux
  • Répondre aux exigences de la loi fédérale d’encouragement des Hautes Écoles LEHE

Activités en cours

  • Évaluation régulière (tous les 3 à 4 ans) de l’ensemble des modules
  • Suivi des rapports rédigés par les responsables de module concernant les résultats de l’évaluation de leur module et les mesures d’amélioration envisagées
  • Consolidation et développement du dispositif d’évaluation

Responsable :Murielle Martin

Objectifs généraux

  • Offrir un dispositif de soutien aux études adapté aux besoins et difficultés des étudiant-e-s
  • Identifier, lier et renforcer les outils pédagogiques existants au sein des modules
  • Assurer le lien avec les instances de la HES-SO (SADAP) et d’autres instances externes poursuivant les mêmes buts (communauté de pratique réunissant la HES-SO et diverses universités)

Activités en cours

  • Ateliers optionnels de soutien aux études et soutien individuel à la demande
  • Mise à jour régulière des outils du dispositif : document cadre « Étudier, ça s’apprend ! », plate-forme Moodle, présentoir à la bibliothèque
  • Présentation du dispositif lors de la journée d’introduction de la formation
  • Création de nouveaux ateliers en fonction des besoins repérés
  • Collaboration avec le Conseil aux études, l’association des étudiant-e-s, la formation continue, la filière ergothérapie, la bibliothèque et le service informatique