Nouvelles citoyennetés : participation à la culture et à la transition écologique

Le pôle de développement « Nouvelles citoyennetés : participation à la culture et à la transition écologique » réunit des enseignant·e·s et chercheur·e·s de la HETSL et s’est associé avec Le ColLaboratoire, un partenaire de l’UNIL. Des collaborations avec des collectifs et/ou instances en Suisse et à l’étranger sont en cours.

L’équipe du pôle travaille principalement sur les thématiques de la participation culturelle et de la transition écologique en s’intéressant aux multiples mutations sociales, culturelles et économiques qui affectent le champ du travail social.

Ses membres souhaitent explorer des réponses novatrices en s’appuyant sur les références et méthodologies de la participation et de la citoyenneté. Ils souhaitent développer aussi des projets collaboratifs sur ces thématiques, renforcer les enseignements déjà présents dans la filière Bachelor ainsi qu’en formation continue, organiser des évènements publics, des conférences et des journées d’études, participer à des recherches et des prestations de service au niveau local, national et international.

Le pôle de développement fonctionne de manière collégiale et la responsabilité du pôle sera renouvelée tous les deux ans.

Membres

  • Claudia della Croce, Professeure associée, responsable 2021-2023
  • Marie Leuba, Maître d’enseignement, responsable 2021-2023
  • Véronique Eggimann, Maître d’enseignement
  • Anne Jetzer, Maître d’enseignement
  • Stéphane Rullac, Professeur ordinaire

Membre associé

  • Alain Kaufmann, Directeur du ColLaboratoire de l’UNIL et membre du Conseil professionnel de la HETSL

Domaines d'expertise

  • Démarches participatives et citoyennes
  • Participation culturelle
  • Transition écologique
  • Durabilité
  • Innovation sociale
  • Formations
  • Formation continue
  • CAS et DAS en médiation culturelle

Les membres de notre pôle de compétences peuvent proposer des formations sur mesure, des prestations de service, accepter des mandats pour des recherches participatives et produire des publications.

Formation initiale

MAP : L’innovation en travail social et les enjeux de la participation

Comment soutenir l’innovation sociale dans le champ du travail social en favorisant la participation des personnes bénéficiaires ? Pour répondre à cette question, des « cellules d’accueil » du CSP Vaud accompagnent les étudiant-e-s réunis en groupes pour proposer des projets susceptibles de faire avancer la participation. C’est dans le cadre de l’expérimentation de terrain que les étudiant-e-s formalisent leurs apprentissages et transmettent leurs savoirs acquis aux autres étudiant-e-s en prenant en charge des cours. Deux membres du Pôle accompagnent ce Module.  Cette alternance entre expérimentation de terrain et formalisation à l’école forme le cœur de la pédagogie mise en œuvre au service du processus de l’innovation sociale.

Module libre : Changement climatique et travail social : enjeux et défis

Ce module proposer d’esquisser l’articulation possible entre les défis que posent le changement climatique et les principes de justice sociale, de pouvoir d’agir des individus et de responsabilité́ sociale collective. Pour traverser cette crise, les stratégies déployées par les services publics, les associations, les institutions sociales et culturelles pourraient s’appuyer sur la discipline du travail social et ses pratiques, notamment pour soutenir la cohésion sociale, tout en visant le renforcement du pouvoir d’agir des personnes, des groupes et des communautés. Comment relever les défis du changement climatique en mettant en œuvre des mesures qui intègrent la participation citoyenne ? Comment les travailleuses et travailleurs sociaux peuvent-ils·elles mettre leurs compétences au service de stratégies qui visent à atteindre ces objectifs (ODD) tout encourageant l’autodétermination des personnes et des groupes ? De nouvelles formes de participation démocratique émergent et sont encore à penser et à mettre en œuvre pour faire face à ces changements.

Modules ASC

Les mouvements sociaux et les luttes collectives sont à l'origine de l'animation socioculturelle ; ils sont plus que jamais d'actualité. Il nous semble important de soutenir les citoyen·ne·s dans l'exercice et la défense de leurs droits.

Nous défendons la participation culturelle comme étant un droit fondamental. Il nous semble donc nécessaire de réfléchir aux freins d'accès à l'art et à la culture et de permettre la participation de tous les publics à la culture et à la vie culturelle.

La transition écologique comporte de nombreux domaines d'actions possibles pour l'animation socioculturelle. Que ce soit au travers de projets urbains et solidaires, de préservation du patrimoine naturel ou encore de l'économie sociale et solidaire, nous pensons que les animateur·trice·s socioculturel·le·s ont un rôle à jouer dans l'organisation du "monde de demain".

 

Publications

Bauer, J., Leuba, M., Martins, A. (à paraître). Le Quartier du Vallon : l’expertise citoyenne au service de projets collectifs. In Tironi, Y. (Eds). L’action communautaire. Une praxis citoyenne et démocratique. Editions HETSL

Bourg D., Kaufmann A. et Méda D. (Dir.) (2016) L’âge de la transition. En route pour la reconversion écologique, Colloque de Cerisy. Les Petits Matins et Insititut Veblen.  

della Croce, C. (2019). Pratiques participatives et travail social. In : Kulturelle Teilhabe – Participation culturelle – Partecipazione culturale. Un manuel publié par le dialogue culturel national. Editions Seismo.

della Croce, C,. Tironi, Y. (2018). Le diagnostic participatif : un outil pour pratiquer la recherche action. In : Revue ATPS en ligne, N14 pp. 1-14.

della Croce, C. (2018). Inscrire la médiation culturelle dans des pratiques participatives. In : L’animation socioculturelle : quels rapports à la médiation ? Editions Carrière Sociale. Collection « des Paroles & des Actes ».

della Croce, C. (2014). Quand l’art rencontre le travail social. In : Reiso Revue d’information sociale de suisse romande.

della Croce, C. (2014) « Une approche par l’art dans la formation en animation socioculturelle », in, Vie sociale 2014/1 no 5, p. 101-109.

della Croce, C., Tironi, Y. (2012). La parole aux citoyennes et aux citoyens, démarche participative dans le quartier gare à Delémont sous la forme d’une recherche-action communautaire pour un mieux-vivre ensemble. Rapport de recherche. Delémont et Lausanne. 93 p.

della Croce, C., Libois, J. & Mawad, R. (2011). Animation socioculturelle pratiques multiples pour un métier complexe. L’Harmattan.

Kaufmann A. (2010). « Démocratisation des choix scientifiques et techniques et refondation écologique », in Bourg D. et Papaux A. (Dir.), Vers une société sobre et désirable. Presses Universitaires de France, coll. 2d2i, pp. 364-391.

Leuba, M., Anex, E. (2018). Une grande fête villageoise dans la ville. In : REISO, Revue d’information sociale. https://www.reiso.org/document/3034.

Moreau Y. et Kaufmann A. (2018). « Habiter terrestre, hospitalité terrienne: faire mondes avec les fictions, les non-humains et les non-modernes », in Augendre M., Llored J.-P. et Nussaume Y. (Dir.) La mésologie, un autre paradigme pour l'Anthropocène. Autour et en présence d'Augustin Berque. Hermann (colloque de Cerisy), pp. 133-144.

Rullac, S. (2018). Recherche action collaborative en travail social : les enjeux épistémologiques et méthodologiques d'un bricolage scientifique. Pensée plurielle, 48(3), 37-50.

Rullac, S. (2019). La recherche action collaborative pour des innovations sociales ajustées. In Acte du symposium "Le futur des institutions médico-psycho-sociales" (pp. 14-15). HévivA.

Rullac, S. (2020). Participer au travail social. Introduction. Esprit, 466, 114-117.

Ros, J., Rullac, S. (2020). Chronique d'une recherche action collaborative avec une association de soutien aux personnes exerçant le travail du sexe : enjeux conceptuels, méthodologiques et éthiques. Pensée plurielle, 51, 133-147.

Enfance, jeunesse et familles

Le pôle « Enfance, jeunesse et familles » rassemble les collaboratrices et collaborateurs de la HETSL qui développent des activités d’enseignement, d’intervention et/ou de recherche sur les thématiques liées à l’enfance, à la jeunesse et aux familles, dans des contextes marqués par des transformations sociales majeures et une évolution des politiques publiques.

Ce pôle vise à soutenir la cohérence des connaissances développées entre formation initiale et continue, recherche et intervention, en lien avec les enjeux complexes et évolutifs auxquelles les pratiques du travail social doivent aujourd’hui répondre. Dans une perspective de collaboration avec les milieux professionnels et autres lieux de formation et de recherche, il vise également à valoriser l’expertise produite au sein de la HETSL sur ces thématiques, dans le cadre de mandats de prestations et/ou de formation qui sont adressés à notre école par les institutions.

  • Anouk Arbel, maître d’enseignement
  • Joëlle Brossy, maître d’enseignement
  • Patricia de Meyer, professeure associée
  • Michel Favez, professeur associé
  • Pascal Eric Gaberel, professeur associé
  • Dominique Golay, professeure associée
  • Matthieu Krafft, maître d’enseignement
  • Mauro Mercolli, maître d’enseignement
  • Basile Perret, maître d’enseignement
  • Anne-Françoise Pont Chamot, maître d’enseignement

Marché du travail, insertion et sécurité sociale (MaTISS)

Le pôle de développement MaTISS réunit les personnes travaillant sur les thématiques liées au marché du travail, à l’insertion et à la sécurité sociale. Il vise trois objectifs imbriqués :

  • Documenter et analyser les transformations actuelles du marché du travail et ses liens avec le système de protection sociale (accès et types de prestations, droits en matière d’assurances et d’assistance sociales, droit du travail), les conditions de travail des usagères et usagers et des professionnel·les de l’action sociale,
  • Produire des connaissances et des compétences sur la thématique de l’insertion ou de la réinsertion des personnes exclues temporairement ou durablement du marché du travail,
  • Développer des connaissances sur les politiques publiques, les enjeux de coordination des institutions de l’action sociale, les savoirs et les outils professionnels, les pratiques d’accompagnement ou encore les vécus et les usages des différents publics au croisement de trajectoires, appartenances et conditions d’existences spécifiques (pauvreté, classes sociales, migration, genre etc.)

Le pôle MaTISS s’attache à travailler de manière interdisciplinaire, transversale et participative.

Les membres du pôle MaTISS s’impliquent dans les différents enseignements dispensés dans les modules de bachelor et de master HES-SO et en formation continue. Elles et ils visent le développement de réseaux (inter)nationaux portant sur ces thématiques en organisant des conférences et des journées d’étude, en menant des projets de recherche et des prestations de service de concert avec les terrains professionnels.

  • Morgane Kuehni, co-responsable pour 2022
  • Katja Haunreiter, co-responsable pour 2022
  • Emilie Rosenstein
  • Christophe Delay
  • Oana Ciobanu
  • Michelle Monin
  • Romain Papaevanghelou
  • Julie Tiberghien
  • Antonin Zurbuchen
  • Francesca Quercia
  • Maurice Avramito