Art-thérapie pour des enfants diagnostiqués d’un TDA/H : étude pilote pour une recherche-action dans le cadre scolaire (7482)

Etat
En cours (Requérance)
Début / Fin
01.11.2022 - 30.06.2023
Domaine(s) d'expertise
Santé mentale et psychiatrie
Situations de handicaps, incapacités
Troubles neurocomportementaux et neurodéveloppementaux, autisme
Sources de financement
Fondation Morgane Wild
Requérant·e·s
Richardet Elodie
Corequérant·e·s
Lempen Olivia (HETSL)

Description

La perspective neurodéveloppementale, qui prédomine actuellement dans le domaine des troubles déficitaires de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA/H), préconise des traitements pharmacologiques et comportementaux pour intervenir sur les trois grandes catégories de symptômes associés, que sont l’inattention, l’impulsivité et l’hyperactivité. Si ces traitements permettent de pallier les déficits, lorsque ceux-ci sont interrompus, il n’y a cependant pas de maintien des acquis chez la plupart des individus.
    
Ce projet pilote de recherche action explore l’hypothèse selon laquelle des interventions à médiation artistique dans le cadre scolaire permettraient aux enfants diagnostiqués TDA/H d’apprendre à fonctionner avec leur difficulté, sans toutefois perdre les modes de résolution de problème créatifs associés à ce diagnostic.

La première hypothèse à l’origine de cette recherche action est ainsi que les interventions à médiation artistiques pourraient apprendre aux enfants diagnostiqués TDA/H à fonctionner avec leur difficulté à établir des priorités, sélectionner, inhiber, tout en développant leur capacité à trouver des solutions créatives avec la pensée en images. La seconde hypothèse étant que de mettre le potentiel de ces enfants en avant est par ailleurs susceptibles d’agir sur les comorbidités associées au trouble, soit l’anxiété et la faible estime de soi.

Durant cette phase pilote, il s’agit de préciser les partenaires intéressés à s’engager et de modéliser un protocole d’intervention ajusté au contexte scolaire. A ce titre, des séances d’art-thérapie avec des d’enfants diagnostiqués TDA/H sont observées et des contacts avec des établissements scolaires sont engagés.