Les transformations de l'Etat social sous le regard du genre. Continuités et ruptures dans la non prise en compte par l'assurance chômage suisse du travail domestique, 1982-2002 (7222)

Etat
Terminée
Début / Fin
01.01.2016 - 28.02.2017
Domaine(s) d'expertise
Assurances sociales
Genre
Politiques sociales, action publique, état social
Sociologie, anthropologie
Sources de financement
Archives sociales suisses, Fonds Ellen Rifkin Hill
Responsable(s)
Togni Carola (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)
Collaboration de
Kiani Sarah (Haute école de travail social et de la santé | EESP | Lausanne)

Description

Cette recherche vise à approfondir la question de la (non) prise en compte par l’assurance chômage du travail domestique en analysant les débats autour de la « période éducative ». Nous nous intéresserons aux groupes (syndicats, associations, organisations politiques) qui se sont mobilisés autour de cette question afin de comprendre les enjeux et les raisons du refus de l’introduction de cette disposition dans la LACI en 1982, son adoption en 1996 ainsi que sa révision en 2002. Nous avons deux raisons principales de mener cette étude : d’une part, la question de la prise en compte du travail domestique est centrale pour analyser l’impact de l’État social sur les rapports sociaux de sexe, d’autre part, l’analyse des changements permet de comprendre comment la gestion sexuée du chômage se transforme. Enfin, le débat autour de la « période éducative » est un point d’entrée pour discuter du rôle des mouvements féministe dans la genèse des politiques sociales.