Valorisation des publications scientifiques dans ArODES

La bibliothèque est un acteur central dans le dépôt des publications des chercheuses, chercheurs et enseignant·e·s de la HETSL dans l’archive institutionnelle de la HES-SO : ArODES. Toutes les publications doivent au préalable être annoncées au secrétariat du LaReSS auprès de sonia.avvanzino@hetsl.ch

En plus d’assurer un accès stable et pérenne aux publications, ArODES permet une large diffusion de ces publications via :

  • les catalogues de bibliothèque Renouvaud, Swisscovery
  • les archives internationales comme OpenAIRE Explore, une des plus grandes collections ouvertes de documents scientifiques au monde
  • Google Scholar
  • BASE (Bielefeld Academic Search Engine) : accès à plus de 240 mio de documents académiques dont env. 60% sont en accès ouvert

Les ressources en ligne, articles et livres, en accès ouvert sont signalés par un cadenas ouvert dans les catalogues de bibliothèque et les bases de données de recherche documentaires.

ArODES Open Archive

La HES-SO a lancé ArODES, son archive institutionnelle, en 2015 pour :

  • Offrir une plus grande visibilité à la recherche effectuée dans ses hautes écoles
  • Garantir un accès stable et pérenne aux publications
  • Assurer une diffusion large et rapide
  • Centraliser les résultats de la recherche.

ArODES répond également aux exigences des bailleurs de fonds. Toutes les publications des personnes affiliées à la HES⁠-⁠SO doivent obligatoirement être archivées dans ArODES afin d’atteindre les objectifs stratégiques en matière d’open access.

En savoir plus sur ArODES

ArODES Open Archive →

Soutien au personnel d'enseignement et de recherche pour publier en open access

En contact direct avec les éditeurs, la bibliothèque a développé une bonne connaissance des politiques éditoriales. Des prestations ont été mises en place pour guider les auteur·e·s sur les voies de l’open access, dans les revues locales et internationales, ainsi que dans les revues appartenant aux accords «Read & Publish».

Découvrez les possibilités de publication en open access en fonction des systèmes éditoriaux, comment choisir une revue et éviter les revues prédatrices, les liens utiles pour publier et promouvoir ses écrits en open access. Le Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS) vous propose également une foire aux questions sur l'Open Science. Un soutien personnalisé est également possible auprès de la bibliothèque (anne-laure.divoux@hetsl.ch) ou du LaReSS (noemie.pulzer@hetsl.ch).

L'Open access en résumé

Voie verte et système d’édition traditionnel

Dans la voie verte, en parallèle à la publication dans une revue sur abonnement, l’auteur·e dépose sa publication sur l’archive institutionnelle ArODES avec ou sans embargo. Le Fonds national de la recherche (FNS) exige 6 mois maximum pour les articles, 12 mois pour les livres.

En tant qu'auteur-e-s, points importants à inclure dans la négociation AVANT signature du contrat concernant la version de l'article qu'il est possible d'archiver :

  • Texte intégral
  • Version de l’article finalisée : post-print, version évaluée par les pair-e-s (peer-reviewed), ou version publiée ; les pre-prints (version avant évaluation) sont à éviter et ne sont pas acceptés par le FNS.
  • Durée d’embargo

En tant que membre-s du comité éditorial d'une revue par abonnement, vous pouvez contribuer à rendre la voie verte possible et assurer ainsi une diffusion large des résultats de recherche.

Dans la règle, les auteur·e·s qui signent des contrats d’édition cèdent à leur éditeur une part importante des prérogatives que leur accorde la loi sur le droit d’auteur, en contrepartie de l’engagement pris par l’éditeur de faire connaître l’œuvre au public.

Parmi ces prérogatives figure notamment le droit exclusif de reproduire et de diffuser l’œuvre.

En d’autres termes, pour les auteur·e·s, la signature d’un contrat d‘édition peut les priver de leur droit de décider de la publication de leurs écrits, avec pour conséquence de ne pas avoir l’autorisation d’auto-archiver leur publication sur une archive institutionnelle.

Recommandations FNS
Le Fonds national suisse (FNS) recommande de lire très attentivement les termes des contrats et de veiller à ce que la maison d’édition ne s’octroie pas plus de droits que strictement nécessaire pour la prestation de services. En effet, des exceptions et des clauses dérogatoires peuvent toujours être négociées avec les éditeurs avant la signature, plus difficilement après la conclusion du contrat.

Exigences HES-SO
La HES-SO exige le dépôt sur ArODES des publications ; les contrats éventuellement conclus avec les éditeurs ne doivent en aucun cas exclure un tel dépôt, ou le laisser à la libre appréciation de l’éditeur. L’auteur·e doit absolument disposer de ce droit.

Pour de plus amples informations sur le droit d'auteur

Lettres types pour amender votre contrat d'édition

Voie dorée et modèles alternatifs

Dans la voie dorée les auteur·e·s conservent leurs droits et accordent des licences, en d’autres termes des autorisations d’utilisation.

Les licences Creative Commons (CC) sont les plus fréquemment utilisées actuellement. Par rapport au contrat d’édition (voie verte), il n’y a pas de cession des droits.

Outil pour choisir une licence Creative Commons (CC)

Consortium Érudit. (2021). Droit d'auteur et licences Creative Commons : note de recherche

La voie dorée est la voie par excellence de l’open access : les revues sont en accès ouvert et les auteur·e·s conservent leur droit. Elle ouvre sur des modèles éditoriaux innovants et ne se limite pas au modèle des APC (Article Processing Charges).

APC (ou frais de publication)
Publication dans une revue en accès ouvert avec paiement de frais de publication.

Voie diamant : revues bénéficiant d’un financement public
Sans frais de publication ni d’abonnement.
Un bel exemple de revue « diamant », peer review, soutenue par la HETSL et créée par nos chercheuses et chercheurs : La Revue francophone de recherche en ergothérapie REFRE. La HETSL soutient également ethnographiques.org/

Modèle Freemium
Sans frais de publication, accès gratuit aux revues, services additionnels payants (téléchargement du PDF).
Open Edition Journals réunit > 500 revues
Une telle plateforme est en cours de construction en Suisse romande pour les sciences humaines et sociales par l'éditeur Médecine&Hygiène : Libreo Swiss Humanities

Epirevues
Sans frais de publication ni frais d’accès.
Le principe est de fournir une plate-forme technique d'examen par les pairs en articulation avec une archive ouverte.
Exemple en France : Episciences (lié à HAL, l'archive nationale françaises)

Voie hybride et accords Read & Publish

La voie hybride : la revue est payante et l’auteur·e paie en sus des frais de publication pour un accès ouvert immédiat à son article.

La voie hybride est très présente dans les accords dits transformants (ou transformatifs) avec les grands éditeurs. Ces accords ont émergé pour accélérer la transition vers l'open access. Ils incluent les frais d'abonnement et les frais de publication. La ventilation des sommes engagées déterminent le type d'accord. Les accords Read & Publish sont les plus répandus devant les accords Publish & Read, Read & Free Articles, Read & Discount et Offset Agreement comme le démontre l'étude de Dufour, Pontille & Torny (2021, pp. 52-54) qui a analysé 197 accords transformants de 22 consortiums nationaux dont la Suisse.

Résultats clés et présentation de l'étude de Dufour, Pontille & Torny par le Comité pour le science ouverte.

En Suisse, les accords sont de type Read & Publish et ils sont négociés par le Consortium des bibliothèques universitaires (CSAL). Les résultats sont mitigés à ce jour : le nombre de publications (quotas) ne répond pas aux attentes par rapport aux sommes investies et la voie hybride profite aux éditeurs. Les quotas augmentent chaque année et les revues s'ouvrent progressivement mais nous sommes encore loin du but. En outre, ces accords accentuent les inégalités nord-sud en avantageant les institutions académiques qui ont des moyens financiers importants. Un collectif français a ainsi lancé en 2017 l'appel de Jussieu pour la Science ouverte et la bibliodiversité afin de défendre une gestion des dépenses par les institutions académiques qui réponde aux besoins de la communauté scientifique et aux principes d'ouverture de l'Open Science.

Workflow pour soumettre un article

La bibliothèque suit de près les négociations et les informations clés : quotas, durée, liste des revues incluses, et nous sommes garants du workflow de soumission :

  1. Article soumis via l'e-mail prof. avec signature HES-SO
  2. Sélectionner HES-SO Delémont dans la liste des institutions
  3. Validation de la publication en OA par la HES-SO
  4. Choix d'une licence Creative Commons

NB : L'auteur-e HES-SO doit être "corresponding author" .

Informations complémentaires sur les accords Read & Publish

La bibliothèque se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et accompagner votre processus de soumission.

Détails des accords sur le site de la HES-SO

Licences Creative Commons (CC)

Pour diffuser ses écrits sur internet tout en protégeant ses droits, le Fonds national suisse (FNS) recommande l’utilisation des licences Creative Commons. Toutes les licences ont en commun de ne pas être exclusives et d’être irrévocables, il en existe 6.

Le FNS exige au minimum la licence CC BY-NC-ND et recommande la licence CC BY, la plus étendue.

Une licence Creative Commons est un système modulable constitué de :

  • Libertés de base CC (reproduire, distribuer et communiquer l’œuvre au public)
  • L’obligation de citer les auteur·e·s BY (droit à la paternité)
  • 3 clauses restrictives optionnelles :
    1. NC (non commercial) : interdit la reproduction à but commercial sans autorisation explicite de l’auteur·e.
    2. ND (non derivative) : permet la reproduction uniquement sous forme rigoureusement identique à l’original.
    3. SA (share alike) : impose l’utilisation de la même licence pour la reproduction de l’ouvrage.

Aide en ligne pour choisir une licence

Choisir une revue et éviter les revues prédatrices

Comment choisir une revue de confiance ?

L‘outil ThinkCheckSubmit propose une aide sous la forme d‘une liste de contrôle.

ChronosHub : plateforme facilitant la soumission des articles auprès des éditeurs et le paiement des APC. Le FNS a signé un accord pilote avec ChronosHub en 2021.

Quelles revues pratiquent l’OA et selon quelles conditions ?

  • Le plateforme Sherpa Romeo informe sur les politiques des revues : quel type d'open access est pratiqué et dans le cas de la voie verte, la version qui peut être archivée (non exhaustif).
  • Le réseau Mir@bel : base de données qui recense les politiques de diffusion électronique et d’auto-archivage des revues francophones (non exhaustif)
  • Le site DOAJ (Directory of Open Access Journals) répertorie les revues en "Gold Open Access" et les conditions de publication (non exhaustif).
  • Nous tenons à jour une liste "maison" des revues présentes dans ArODES avec les politiques éditoriales et les conditions d'auto-archivage.

Est-ce une revue prédatrice ?

Compass to publish : outil créé par l’Université de Liège pour identifier une revue prédatrice.

Liste de revues prédatrices (non exhaustive) : Beall's List

Besoin d'aide dans le choix d'une revue ?

N’hésitez pas à nous contacter : anne-laure.divoux@hetsl.ch

Liens utiles

FNS : guide relatif au respect de l’obligation d’Open Access du Fonds national suisse (FNS)

Open HES-SO : informations détaillées de la HES-SO sur l'Open Access et l'Open Data

ArODES : archive institutionnelle de la HES-SO pour le dépôts des publications scientifiques

PAPAGO : assistant personnel pour publier en Open Access

Promouvoir ses publications : guide sous forme de FAQ réalisé par l'Infothèque de la HEG Genève

ORCID : création d’un identifiant unique afin d’être correctement identifié·e·s (désambiguisation) et garder le contrôle sur le web

Aide en ligne pour choisir une licence Creative Commons (CC)

Unpaywall : identifie les versions librement accessibles des articles sur le web. A installer sous forme d'une extension sur Firefox ou Chrome, ou interrogation en ligne à partir du DOI de l'article souhaité.

Glossaire complet sur la publication scientifique en Open Access réalisé par l'Infothèque de la HEG Genève

Formation, conseil, en individuel ou en groupe, ressources externes

Formation interne

Atelier de la Fabrique
Comment bien choisir où et comment publier?
6 décembre 2022, HETSL (détails et inscription prochainement disponibles).

Séances individuelles de conseil

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous : anne-laure.divoux@hetsl.ch

Journées HES-SO sur l'Open Data et l'Open Access (mai 2022)

Vidéos des conférences, supports et liens utiles partagés durant les journées disponibles ici.

E-learning

FOSTER : Foster est une plateforme proposant de nombreuses formations en ligne de qualité sur toutes les thématiques liées à la science ouverte, Open Access et Open Data, en anglais mais aussi en français.