Quand la relation socio-éducative définit le cadre d'intervention. Les ambiguïtés d'une prise en charge individualisée dans un lieu d'accueil collectif

L’évolution, ces vingt dernières années, des politiques socio-éducatives en Suisse romande rend compte d’un changement de paradigme en matière de protection de l’enfance modifiant considérablement le mandat conféré aux internats éducatifs et, par voie de conséquence, l’exercice du métier. Partant de récits issus de supervisions cliniques et d’entretiens collectifs, cet article analyse le cadre d’action auquel les professionnel.le.s de l’éducation s’arriment pour penser leur pratique et met en évidence les tensions auxquelles elles et ils sont confronté-e-s dans l’accompagnement des mineur-e-s placé-e-s.

The evolution, these past twenty years, of the socio-educational policies in the French part of Switzerland account for a paradigm shift in the mandates the child protection services give to residential care institutions, implying professional skills adjustment. Based on clinical supervision, group reports and focus groups, this paper analyzes the educational framework used by professionals to reflect on their practice and underlines the tensions they experiment in the support they provide to minors placed in residential care.

Auteur-e-s
Golay Dominique
Udressy Olivier
Références

Golay, D. & Udressy, O. (2019). Quand la relation socio-éducative définit le cadre d'intervention. Les ambiguïtés d'une prise en charge individualisée dans un lieu d'accueil collectif. Nouvelles pratiques sociales, 30(2), 46-62. DOI : doi.org/10.7202/1066100ar

Liens