Les parents doivent-ils mettre leurs écrans de côté ? (PS 81940)

L'effet de l'utilisation parentale d'écrans sur l'interaction parent-enfant et sur les compétences communicatives et socio-affectives des jeunes enfants
Etat
En cours (Requérance)
Début / Fin
01.04.2021 - 31.05.2022
Domaine(s) d'expertise
Enfance, adolescence, jeunesse
Psychologie
Sources de financement
Action Innocence
Responsable(s)
Dimitrova Nevena (HETSL)
Collaboration de
Chamam Souhir (Master en psychologie, UNIL)
Forcella Alexia (Master en psychologie, UNIL)
Musio Nadia (Master en psychologie, UNIL)
Quinodroz Florence (Master en psychologie, UNIL)

Description

Très récemment et rapidement, les écrans sont devenus omniprésents dans nos vies. Les parents utilisent les écrans lorsqu'ils sont seuls, mais aussi lorsqu'ils interagissent, y compris avec leurs jeunes enfants. Malgré l'attention massive que les médias portent actuellement à ce sujet, les preuves empiriques de l'effet de l'utilisation parentale d'écran sur le développement des jeunes enfants sont rares. Ce projet contribuera à combler cette lacune en examinant comment ces différences d'interactions affectent le développement communicatif et socio-émotionnel des enfants.

Afin de combler le manque critique de preuves empiriques chez les très jeunes enfants, deux travaux de master en psychologie à l'Université de Lausanne visent à :

  1. Déterminer si l'utilisation parentale d'écran en présence de l'enfant influence les compétences communicatives et socio-affectives des enfants
  2. Déterminer si l'utilisation parentale d'écran en présence de l'enfant a un impact sur la communication verbale et nonverbale que les parents adressent à leur enfant ainsi que sur la qualité des interactions parent-enfant.
  3. Établir si la péjoration de la communication parentale et des interactions parent-enfant lors d'utilisation parentale d'écran en présence de l'enfant influence les compétences communicatives et socio-affectives des jeunes enfants.