Formation sans frontières : une passerelle vers un cursus académique pour les étudiantes et étudiants relevant de l’asile

Initié au printemps 2017, la HETSL agit au cœur de la société avec son programme Formation sans frontières qui facilite l’accès aux études pour les personnes en situation d’exil avec un programme de mentorat. Depuis 2021, le projet bénéficie d’un soutien de la HES-SO pour accompagner son développement.

De gauche à droite : Bhama Steiger, Sivananda Rossel et Mehmet Akif Haskan

Le programme Formation sans frontières offre un encadrement aux étudiantes et étudiants relevant de l’asile pour un semestre de formation constitué de deux modules auxquels elles et ils participent avec un statut d’auditrice et auditeur. En réussissant les évaluations, les étudiantes et étudiants « sans frontières » reçoivent des crédits ECTS virtuels. Ce qui permet de bénéficier d’une reconnaissance du travail accompli pour les étudiantes et étudiants qui poursuivent la formation initiale après ce premier semestre d’immersion. Un avantage dont bénéficie aujourd’hui Mehmet qui commence sa première année de Bachelor en Travail social avec des modules qui ont déjà pu être validés.

« Cette expérience m’a permis de nouer des contacts précieux avec les étudiantes et étudiants qui continuent à offrir leur soutien, par exemple en relisant mes rapports de stage. L’opportunité d’avoir pu également être engagé sur les terrains de stage m’a conforté dans ma volonté de travailler dans le domaine du social. Je me sens aujourd’hui pleinement à ma place et je me réjouis de pouvoir poursuivre mes études. »

Mehmet Akif Haskan

Ce programme Formation sans frontières ne pourrait exister sans l’appui des partenaires de terrain, l’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM), le Centre social d’intégration des réfugiés (CSIR) et le Service social Lausanne (SSL). Un appui très important est aussi celui des mentor·e·s qui sont des étudiantes et étudiants de la HETSL et qui accompagne les auditrices et auditeurs étudiant·e·s. Sivananda Rossel, étudiante en 3e année s’est engagée dans le programme comme mentore.

« Mon rôle de mentor est de créer un pont entre l’étudiant·e en immersion et l’institution. Un point de relai également avec le service social. C’est une expérience qui demande beaucoup d’implication mais qui m’a beaucoup enrichie. »

Sivananda Rossel

La Professeure Oana Ciobanu a repris ce projet qui avait été initié par la Professeure Bhama Steiger avec une volonté d’accompagner ces étudiantes et étudiants « sans frontières » dans la poursuite de leurs études, mais aussi dans l’intégration de leur nouveau pays. 

 

L’objectif du programme Formation sans frontières à la HETSL est de donner accès à la formation tertiaire pour les personnes issues de l’asile et, plus généralement, de favoriser leur intégration en Suisse.