Inscrire la médiation culturelle dans les pratiques participatives

Cet article traite de la médiation culturelle à la fois comme métier et, à la fois comme fonction dans les pratiques de l’animation socioculturelle. « Les frontières séparant la médiation culturelle de champs d’activités voisins comme la formation, le marketing et l’animation socioculturelle ne sont pas toujours claires » (Pro Helvetia, 2012, p. 27). En premier lieu, nous définirons la fonction de médiation dans l’animation socioculturelle et questionnerons la médiation culturelle en tant que métier. Nous développerons ensuite une conception de l’art et la mettrons en lien avec des pratiques socioculturelles et avec des publics. Cela nous conduira à aborder la question de la participation culturelle et ses conditions. Enfin, nous nous questionnerons sur les dispositifs qui permettent une réelle participation culturelle. En conclusion nous interrogerons les spécificités d’une médiation culturelle inscrite au cœur des pratiques de l’animation socioculturelle.

Auteur-e-s
Della Croce Claudia
Références

Della Croce, C. (2018). Inscrire la médiation culturelle dans des pratiques participatives. In L. Greffier, S. Montero, S. & P. Tozzi (dir.), L'animation socioculturelle : quels rapports à la médiation (pp. 103-120). Bordeaux : Carrières Sociales Editions.

Liens
Lien ArODES