Epuisé

Pour que les enfants jouent

"Va dire à la dame que je pleure pour de semblant"

Qui ne se soucierait d'un enfant qui ne joue pas? Qui ne craindrait pour sa santé, son évolution, son avenir? C'est dans l'abondance et la richesse des jeux de la petite enfance que la personne se construit. Le jeu n'est pas un rêve, il est apprentissage du monde, de l'autre, de la relation. C'est avec son aide que l'on grandit et c'est en lui que plongent les racines de la vie intérieure.

C'est en jouant qu'il faut entrer dans la vie

Auteur-e-s
Caffari-Viallon Raymonde
Références

Caffari-Viallon, R. (1988). Pour que les enfants jouent. Lausanne : Editions EESP

Pages
82
Format
A5