Les activités de recherche à l'HES de Lausanne

Dans ce texte sous forme de questions-réponses, Marie-José Manidi décrit les activités de recherche à la Haute École d'Études Sociales et Pédagogiques (ÉÉSP) de Lausanne dans le domaine de l'ergothérapie.

Les compétences développées dans le programme de Bachelor sont ainsi mises en évidence, telles que la conduite de démarches d'évaluation et l'acquisition de compétences professionnelles, puis sont mises en évidence les recherches autonomes faites par les étudiant-e-s au sein de la HES. Ces recherches s'effectuent principalement lors de la constitution du travail de diplôme ; les étudiant-e-s y acquièrent des compétences relatives à la récolte des données et à leur analyse tout en approfondissant les connaissances acquises durant les heures de cours. Ainsi, au terme de ce travail, les étudiant-e-s sont capables d'établir une problématique, d'utiliser une large bibliographie, d'appliquer une méthode de recherche et d'analyser les données récoltées. Dans certains cas, il peut même arriver que des étudiant-e-s soient intégré-e-s au projet de recherche de leurs professeur-e-s comme cela a été le cas avec quatre étudiantes qui ont pu collaborer à la recherche de Marie-Laure Kaiser.

Enfin, Marie-José Manidi évoque la constitution des projets scientifiques mis en place par la HES et déposés au Fonds National Suisse (FNS), présentant un tableau succinct tout en étant détaillé, des recherches effectuées au sein de cette école et de leur rayonnement et importance dans le domaine de l'ergothérapie.

 

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur·e·s
Manidi Marie-José
Références

Manidi, M.-J. (2006). Les activités de recherche à l'HES de Lausanne. Ergothérapie : journal de l'ASE, 6, 24-25.