Caisse unique : un débat fondamental !

Le véritable enjeu du débat autour de la caisse unique en Suisse est en réalité le choix entre une assurance-maladie sociale ou une privatisation du système de santé. L’initiative « pour la caisse unique » est l’occasion d’un débat sur le système de santé en Suisse. Le mode de fonctionnement de l’assurance-maladie comporte plusieurs problèmes dus à la complexité d’une structure articulée autour de 87 caisses actives dans 26 cantons. Entre autres, des écarts jusqu’à 30 pour cent entre les primes existent dans un même canton pour des prestations identiques, des pratiques illégales de sélection des risques subsistent ainsi qu’un décalage entre l’évolution des coûts et les primes. Il importe de supprimer l’arbitraire d’une telle situation en séparant l’assurance sociale obligatoire et les assurances complémentaires privées de manière claire.

Les pratiques actuelles du système d’assurance suisse basé sur une logique de concurrence vont à l’encontre même de la sécurité sociale et comportent de forts risques d’exclusion en favorisant un fonctionnement à deux vitesse : les riches sont assurés en « complémentaire » alors que les moins favorisés ne peuvent y accéder. De même, certains fournisseurs de soins sont reconnus par les caisses alors que d’autres non. Le refus de la caisse unique, tout en favorisant la pression des assureurs pour s’emparer d’un pouvoir politique sanitaire implique de plus la fin du libre choix du médecin et la réduction des prestations remboursées par les assurances.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Rossini Stéphane
Références

Rossini, S. (2007). Caisse unique : un débat fondamental ! Actualité sociale, 7, 9.