Mandat sur les effets du coronavirus et du semi-confinement : analyse de données "COVID-19" du Panel suisse de ménages (PSM) (81923)

Etat
En cours (Requérance)
Début / Fin
01.12.2020 - 15.05.2021
Domaine(s) d'expertise
Sociologie, anthropologie
Sources de financement
Office fédéral des assurances sociales (OFAS)
Responsable(s)
Tillmann Robin (FORS)
Kuhn Ursina (FORS)
Tabin Jean-Pierre (HETSL)
Kühr Judith (HETSL)
Thiévent Romaric (HETSL)
Partenaires
Fondation pour la recherche en sciences sociales (FORS)
Recherche(s) associée(s)
Trajectoires de pauvreté dans le canton de Vaud : une analyse du Panel suisse de ménages Vaud (PS 81517)

Description

Cette étude, proposée par la FORS et la HETSL, répond à l'appel de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) "Auswirkungen der Corona-Pandemie und des Lockdowns auf die Einkommensschichten in der Schweiz : Auswertung der SHP-Zusatzwelle".

L'objectif principal du mandat consiste à apporter sur la base du volet spécial "COVID-19" du Panel suisse de ménages (PSM) conduit en mai-juin 2020 par FORS, des réponses solides, fondées empiriquement et à l'échelle nationale sur la question largement débattue depuis le printemps, en Suisse comme ailleurs, des conséquences négatives (mais aussi positives) de la crise sanitaire. Deux questions sont posées :

  1. Les effets négatifs se sont-ils prioritairement concentrés sur les personnes appartenant aux catégories de revenu les plus basses ? La crise a-t-elle donc renforcé les désavantages et inégalités qui existaient déjà ?
  2. Les effets négatifs ont-ils au contraire touché d'autres groupes – en raison de leur âge, leur sexe, leur configuration familiale ou autre caractéristique – quelle que soit leur catégorie de revenu ? Si oui, quels sont alors ces groupes ? Qu'en est-il des effets positifs ?