Protection de la maternité au travail : pratiques, obstacles, ressources

Je m'inscris
24 novembre 2020
17:00 - 18:00

HETSL · Auditoire B 232-233

Inscription jusqu'au 17 novembre 2020

Quelles sont les pratiques et lacunes en matière de protection de la maternité au travail ? Une étude de la Haute école de santé Vaud (HESAV) et du Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté) propose des pistes de réflexion pour protéger la santé des travailleuses enceintes et de leur enfant à naître tout en favorisant l'égalité dans l'emploi.

Un projet présenté par Isabelle Probst (HESAV), Maria-Pia Politis Mercier (HESAV) et Alessia Abderhalden-Zellweger (HESAV, Unisanté, UNIL).

Le projet « Protection de la maternité au travail : pratiques, obstacles, ressources », financé par le Fonds National Suisse de la recherche scientifique (FNS) et réalisé par Isabelle Probst (HESAV), Peggy Krief (Unisanté), Brigitta Danuser (Unisanté, UNIL), Maria-Pia Politis Mercier (HESAV), Alessia Abderhalden-Zellweger (HESAV, Unisanté, UNIL) et Michela Zenoni (HESAV, Unisanté) s’intéresse à l’application des dispositions juridiques de protection de la maternité au travail (OProMa) en Suisse romande, aux obstacles et ressources affectant l’application de cette législation, ainsi qu’aux possibles pistes pour une meilleure prévention des risques professionnels dans le contexte de la maternité.

Les analyses montrent des lacunes dans l’application de l’OProMa au sein des entreprises et auprès des gynécologues interrogés. Cette faible application témoigne d'un nombre important de femmes qui ne bénéficient pas des mesures protectrices auxquelles elles ont droit en cas de grossesse. Les résultats permettent aussi de relever que ces lacunes ne dépendent pas seulement d’un manque d’information des personnes concernées, mais aussi de facteurs plus complexes liés à certaines caractéristiques des politiques de protection actuelles, aux représentations des différentes parties prenantes et à la place attribuée à la grossesse, à la maternité et aux femmes dans les milieux professionnels et, plus largement, dans la société.

Dans une perspective d’amélioration des connaissances et des pratiques, cette recherche propose des pistes de réflexion sur les limites des politiques de protection actuelles et sur l’impact de ces politiques publiques différenciées dans la relation entre le droit à l’égalité (professionnelle, économique, etc.) et la préservation de la santé pour les travailleuses enceintes.

Le masque est obligatoire à la HETSL
Plus d'information : www.hetsl.ch/coronavirus

Public cible

  • Toute personne intéressée

Thématiques

  • Famille
  • Genres
  • Santé

Organisation

Organisé par

Réseau Genre et travail social (GeTS)

Informations pratiques

Adresse