Premier concours d’éloquence: l’art oratoire n’a pas dit son dernier mot

Elles et ils avaient 5 minutes pour convaincre. Un défi que nos 15 étudiantes et étudiants ont su relever haut la main lors du premier concours d’éloquence. Le jury a délibéré et proclamé les trois lauréates de la soirée. Nos félicitations à Alice Scherrer qui remporte le 1er prix, Célia Riva, le 2e prix et Alyssa Haefliger le 3e prix. Le public avait aussi son mot à dire et a décerné le prix du public à Alice Scherrer. Un grand bravo à tous les autres étudiantes et étudiants qui ont démontré une belle maîtrise de la prise de parole en public.

De gauche à droite: Célia Riva, Alyssa Haefliger et Alice Scherrer

C’est dans un auditoire Pahud qui faisait salle comble que nos quinze étudiantes et étudiants se sont lancés dans le premier concours d’éloquence organisé par la HETSL en partenariat avec www.les-sociaux.ch et HETSLibre.

Porter la voix et non parler « à la place de » est le réel pouvoir qui est entre les mains de nos futur·e·s professionnel·le·s dans le domaine du travail social et de la santé. Deux thèmes à choix donnaient le point de départ de leur prise de parole: « Vivre ou exister » ou « (C)rêve » avec à disposition 5 minutes pour convaincre. Cette soirée a vibré  à travers 15 discours qui portaient chaque fois des visions personnelles empreintes d’authenticité. L’art oratoire, c’est aussi la force de pouvoir toucher les coeurs grâce à la force des mots, voire changer le monde. Pour départager et proclamer nos trois vainqueur·e·s, le jury était composé d’Alessandro Pelizzari, directeur de la HETSL, Raphaël Depallens, travailleur social et initiateur du projet et Yohan Stauffer, représentant de l’association HETSLibre.