Pour des règles sans souci à la HETSL

La HETSL propose depuis ce matin des protections périodiques gratuites à sa communauté. C’est un travail de trois étudiantes qui a mis en lumière la problématique de la précarité menstruelle. Et la question, encore souvent taboue, n’est pas anodine : un sondage a révélé que 10% des étudiant·e·s menstrué·e·s faisaient face à des difficultés pour se procurer des protections. Un distributeur propose dorénavant des serviettes, des tampons et des tampons avec applicateur en libre accès dans les toilettes du bâtiment principal de la Haute école. Cette action s’inscrit dans la droite ligne d’un projet pilote du DFJC de mise à disposition gratuite de produits menstruels dans des établissements de formation du canton.

Dès ce 24 novembre, les étudiant·e·s de la HETSL ont accès à des protections menstruelles gratuites dans les toilettes du bâtiment principal (B0). Cette petite révolution, la Haute école la doit à trois étudiantes en dernière année de Bachelor en Travail social. En 2020, dans le cadre de leur cursus, Célia Carron, Joana da Rocha Lopes et Elia Gallou ont choisi de se concentrer sur une problématique malheureusement encore taboue dans notre société : la précarité menstruelle.

Les résultats du sondage organisé au sein de la HETSL étaient là pour révéler que 10% des étudiant·e·s menstrué·e·s faisaient face à une situation de précarité menstruelle. L’initiative prenait dès lors tout son sens puisque des études montraient aussi que les situations de précarité -tout comme celles de la précarité menstruelle- pouvaient favoriser le décrochage scolaire. Des projets de lancement d’une campagne de sensibilisation et de mise en place d’un système de don solidaire ont été réfléchis, puis discutés avec les Professeur·e·s et la Direction de la Haute école.

Consciente qu’il s’agit d’un thème de santé publique important, nourrie aussi par le projet pilote du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) de mise à disposition gratuite de produits menstruels en libre accès dans les établissements scolaires et de formation du canton, la HETSL a ainsi décidé, d’entente avec les initiatrices du projet et l’association d’étudiant·e·s HETSLibre, d’opter pour l’installation d’un distributeur Lili Period. Ce dernier propose dorénavant en libre accès des serviettes, des tampons et des tampons avec applicateur, avec l’objectif de lutter contre le manque d’accès des personnes menstruées aux protections hygiéniques, essentiellement pour des motifs économiques. Des actions de sensibilisation seront envisagées dans un second temps. Sans tabou.

Renseignements

  • Joana da Rocha Lopes,
    Diplômée HETSL en Travail social, initiatrice du projet
    +41 (0)79 174 59 42
     
  • Marc Magnin,
    HETSL Responsable Département RH et Administration
    +41 (0)21 651 03 13