Visiting Out-of-Home Places when Living with Dementia : A Cross-Sectional Observational Study

Contexte de recherche : Les personnes vivant avec une démence font face à une réduction de l'espace extérieur et se désengagent de la participation sociale, et des lieux visités à l'extérieur.

Objectif de la recherche : Cette étude vise à explorer la stabilité et les changements dans les lieux visités à l'extérieur du domicile et leurs relations avec les écarts occupationnels auprès de personnes âgées.

Méthodologie : Des personnes âgées vivant avec (n=35) ou sans démence (n=35) ont été interviewées avec les questionnaires “Participation in ACTivities and Places OUTside Home (ACT-OUT) et “Occupational Gaps Questionnaire”. L'analyse des données a été menée à l'aide de statistiques des criptives et inférentielles.

Résultats : Le groupe de personnes âgées vivant avec une démence rapporte visiter significativement moins (p < .001) de lieux que le groupe de comparaison et abandonne également plus de lieux (p < .001). Le nombre d'écarts occupationnels était aussi significativement différent entre les deux groupes (p < .001).

Implications : La participation à l'extérieur du domicile n'est pas influencée de manière uniforme et directe pour les personnes vivant avec une démence; l'effet de diminution du monde extérieur se produit de manière différenciée selon les types de lieux visités.

 

Background :Persons living with dementia face a reduction of their life space outside home and disengagement from participation, linked to places visited.

Purpose : This study explored stability and change in perceived participation in places visited outside home and its relationship with occupational gaps among older adults.

Method : Older adults living with (n = 35) or without (n = 35) dementia were interviewed using the Participation in ACTivities and Places OUTside Home (ACT-OUT) questionnaire and the Occupational Gaps Questionnaire (OGQ). Data analysis used descriptive and inferential statistics.

Findings : The group of people living with dementia reported significantly fewer places (p < .001) visited than the comparison group and having abandoned more places visited (p < .001) than the comparison group. The number of occupational gaps was significantly different between groups (p < .001).

Implications : Participation outside home is not influenced in a uniform and straightforward way for persons living with dementia; the shrinking world effect appears differently in relation to types of places.

Auteur-e-s
Margot Cattin Isabel
Ludwig Catherine
Kühne Nicolas
Eriksson Gunilla
Berchtold André
Nygard Louise
Kottorp Anders
Références

Margot-Cattin, I., Ludwig, C., Kühne, N., Eriksson, G., Berchtold, A., Nygard, L., & Kottorp, A. (2021). Visiting Out-of-Home Places when Living with Dementia : A Cross-Sectional Observational Study. Canadian Journal of Occupational Therapy.doi.org/10.1177/00084174211000595

Liens
Lien ArODES
Recherche(s) liée(s)