Travail interactionnel et dynamique de la confiance dans l’entretien de suivi probatoire

La pratique de suivi socio-judiciaire en milieu ouvert s’accomplit pour l’essentiel dans des situations d’interaction, et plus particulièrement dans le cadre d’entretiens de suivi. Notre article vise à rendre visible et à mieux comprendre le travail interactionnel des agents de probation et la production de la confiance dans ces situations de co-présence et d’action conjointe. Il prend appui sur une recherche réalisée au sein de trois services de probation de Suisse latine, basée sur une démarche ethnographique et d’analyse de l’activité. Il montre que, malgré l’inflexion sécuritaire des politiques et des pratiques pénales, les agents de probation continuent de prendre le risque de construire un lien de confiance avec les justiciables.

The practice of socio-judicial supervision in the community takes place mainly in situations of interaction, and more particularly in the context of follow-up interviews. Our article aims to make visible and to better understand the interactional work of probation officers and the production of trust in these situations of co-presence and joint action. It is based on research carried out in three probation services in Latin Switzerland, using an ethnographic and an activity analysis approach. It shows that despite the shift in criminal justice policies and practices, probation officers continue to take the risk of building trust with clients.

Auteur-e-s
Lambelet Daniel
Ros Jenny
Références

Lambelet, D. & Ros, J. (2021). Travail interactionnel et dynamique de la confiance dans l’entretien de suivi probatoire. Sciences et actions sociales, 14  [en ligne]. www.sas-revue.org/n-conception/80-n-14/varia/202-travail-interactionnel-et-dynamique-de-la-confiance-dans-l-entretien-de-suivi-probatoire

Liens
Lien ArODES
Recherche(s) liée(s)