Technologie et personnes âgées avec une démence : quelles influences sur la vie quotidienne en milieu fermé ?

Le but d'une prise en charge des personnes âgées avec démence est d'améliorer leur qualité de vie. Les êtres humains ayant un besoin fondamental de comprendre leurs activités, les professionnels doivent tenter de mettre en Å“uvre des pratiques qui permettront de donner du sens à celles-ci.

L'une des conséquences majeures de la démence est la déambulation qui peut mettre les personnes en danger, tout en étant une source de stress pour les proches.

Afin d'offrir une amélioration de la qualité de vie aux personnes en milieu fermé, la Fondation Suisse pour les Téléthèses (FST) a développé une technologie devant permettre de limiter les problèmes liés à la déambulation. Ce produit, appelé « Quo Vadis II » fonctionne sur un principe de déblocage des portes uniquement pour les personnes autorisées, à l'aide d'une carte magnétique.

Cette étude, effectuée durant 6 mois dans une unité de soins fermée, sur 15 personnes traitées et 13 membres du personnel, propose de tester les effets de « Quo vadis II » sur l'amélioration de la qualité de vie des patients et sur le travail des professionnels. La méthode d'enquête consiste en une observation participante et en des entretiens. Cette recherche permet de démontrer que cette technologie a un impact positif sur les patients et leurs activités, en influençant leur sentiment de sécurité et de territorialisation, tout en insistant sur le fait que c'est la manière spécifique d'utiliser le produit qui va en influencer les effets.

Résumé : Sarah Kiani.

Auteur-e-s
Margot Cattin Isabel
Références

Margot-Cattin, I. (2006). Technologie et personnes âgées avec une démence : quelles influences sur la vie quotidienne en milieu fermé ? In M.-H. Izard & R. Nespoulos (Eds.), Expériences en ergothérapie, 19ème série (pp. 94-105). Montpellier: Sauramps médical.