Sécurité sociale et normes d'égalité. Les débuts au sein de l'organisation internationale du travail, 1970-2000

A partir des années 1970, la question des inégalités entre les sexes dans la sécurité sociale commence à être discutée au niveau des États et des organisations internationales. Le modèle de « l’homme gagne-pain » sur lequel se sont construits les dispositifs de sécurité sociale des pays occidentaux est partiellement remis en question. Cet article s’intéresse à l’émergence de ce débat, tout particulièrement au sein de l’Organisation internationale du travail et de l’Association internationale de sécurité sociale.

Une première partie traite du contexte dans lequel ont émergé les réflexions autour de la mise en œuvre du principe d’égalité en matière de sécurité sociale. En portant le regard sur les acteurs et actrices qui y prennent part, elle donne à voir les raisons de la mise à l’agenda international de cette question depuis les années 1970. Une deuxième partie interroge les raisons pour lesquelles le débat s’achève à la fin des années 1980 sans qu’aucune norme contraignante ne soit adoptée au niveau de l’OIT.  Enfin, une troisième partie s’intéresse aux enjeux autour de la définition de l’égalité entre les sexes en matière de sécurité sociale.

L’article questionne d’une part le rôle joué par les revendications féministes dans l’émergence de ce débat. Il souligne d’autre part comment la nouvelle norme d’égalité qui émerge des débats internationaux répond aux logiques du système capitaliste en contribuant à renforcer la centralité du travail rémunéré, sans remettre en cause la division sexuée du travail.

Auteur-e-s
Constantin Sandra
Togni Carola
Références

Constantin, S. V. & Togni, C. (2021). Sécurité sociale et normes d'égalité. Les débuts au sein de l'organisation internationale du travail, 1970-2000. Traverse. Revue d'histoire, 1 (117-128).

Recherche(s) liée(s)