Réagir et l'écrire à l'article d'Alexandre Sotirov

Dans cette contribution, Stéphane Rullac revient sur un article publié par Alexandre Sotirov, qui critique la participation sous contrainte de parents dans un dispositif visant à accompagner leurs enfants, identifiés comme ayant des besoins éducatifs particuliers, dans le processus de transition vers la scolarité obligatoire. Alexandre Sotirov montre que cette participation a surtout pour effet de délégitimer les parents qui sont considérés par les professionnel·le·s comme incapables d’apporter une contribution pertinente. Sans remettre en cause cette analyse, Stéphane Rullac suggère toutefois que cet écueil est le fait d’un type de participation spécifique, l’injonction participative, que l’on retrouve malheureusement souvent dans le domaine de l’intervention sociale et de la santé. En faisant référence à un article qu’il a publié dans le même numéro de la Revue [petite] enfance, il présente une approche, l’empowerment, qui met en valeur l’expertise des parents et de leurs enfants, au travers de l’expertise d’usage et usagère. Cette approche se concrétise dans un méthodologie particulière, la Recherche Action Collaborative, qui rend possible la participation des différents acteurs concernés par un dispositif, dans le but de l’améliorer. Ce type d’intervention relève de l’innovation sociale, qui propose une transformation au service d’une justice sociale renouvelée.

Résumé: Noémie Pulzer

Auteur-e-s
Rullac Stéphane
Références

Rullac, S. (2021). Réagir et l'écrire à l'article d'Alexandre Sotirov. Revue [petite] enfance, 135, 73-81.

Lien ArODES