L'activité prudentielle chez les professionnel-le-s de la petite enfance : savoirs techniques, savoirs d'usage et savoirs professionnels

Dans ce chapitre d’un ouvrage portant sur les pratiques prudentielles dans le champ du travail social, Annelyse Spack et Robert Frund proposent une analyse des délibérations et arbitrages que réalise une équipe d’éducatrices de la petite enfance dans un focus groupe. On y voit que les savoirs professionnels nécessaires pour faire face à l’incertitude constitutive du travail ne sont pas des savoirs par défaut ou spontanés, mais qu’ils sont créés en articulant des savoirs techniques et des savoirs d’usage qui donnent ainsi naissance à un troisième type de savoirs, les savoirs professionnels à proprement parler, issus de l'activité. Les opérations cognitives des éducatrices dans ce processus de construction de savoirs sont guidées par la prudence au sens de « sagesse pratique ». En conclusion, la construction des savoirs professionnels est située dans une perspective sociale et politique élargie.

Auteur-e-s
Spack Annelyse
Frund Robert
Références

Spack, A. & Frund, R. (2019). L'activité prudentielle chez les professionnel-le-s de la petite enfance : savoirs techniques, savoirs d'usage et savoirs professionnels. In M. Kuehni, (éd.), Le travail social sous l'œil de la prudence (pp. 181-201). Bâle / Lausanne : Schwabe Verlag / HETSL. DOI : 10.24894/978-3-7965-4145-2

Lien ArODES