Evolution des formations professionnelles : quels enjeux pour la psychiatrie sociale ? Un exemple romand de mise en place d'une formation postgrade

Afin de donner l’opportunité à des professionnel-le-s de s’approprier des outils pour élaborer des projets en partenariat, de comprendre des problématiques complexes et transversales ainsi que d’acquérir une connaissance des politiques publiques, une formation postgrade en intervention et politique en santé mentale est mise sur pied dans le « nouveau paysage suisse des formations ».

Dans le cadre de la formation continue, les professionnel-le-s intéressé-e-s peuvent approfondir leurs connaissances dans le domaine de la psychiatrie dans diverses formations postgrades telles qu’un « Certificat of Advanced Studies » (CAS), un « Diplôma of Advanced Studies (DAS) ou encore un « Master of Advanced Studies » (MAS). La conception et la réalisation de cette formation continue en santé mentale a été longue et ardue en raison de plusieurs paramètres : d’une part il a été important de trouver une définition sur les compétences de la formation, un équilibre entre une réponse automatique à des plaintes de terrain classiques de la psychiatrie et la conception d’une formation trop détachée des besoins des employeurs. En raison, d’autre part, de la tension entre les demandes de deux types d’employeurs, universitaires et associatives.

Les formateur-trice-s des HES sont donc face à un défi de taille : concilier les exigences des grandes institutions, former des professionnel-l-s inventif-ve-s et concevoir une formation axée sur les besoins des travailleur-euse-s sociaux/ales actifs dans les milieux où les troubles psychiques sont fréquents.

Résumé : Sarah Kiani.

 

Auteur-e-s
Chalverat Charles
Hirsch Durrett Elisabeth
Manidi Marie-José
Références

Hirsch Durrett, E., Chalverat, C., & Manidi, M.-J. (2007). Evolution des formations professionnelles : quels enjeux pour la psychiatrie sociale ? Un exemple romand de mise en place d'une formation postgrade. Soziale medizin, 4, 38-40.