Crimes et châtiments dans la modernité tardive. Politiques ubaine du sans-abrisme

À partir d’entretiens et d’observations réalisées auprès de personnes sans abri dans une ville suisse, nous rendons compte de leurs différentes expériences quotidiennes. Nous montrons comment leurs vulnérabilités sont produites par des politiques locales, nationales et internationales. Leurs conditions d’existence sont en effet déterminées par des statuts légaux associées à des droits plus ou moins restreints en matière d’accès à l’hébergement d’urgence, d’établissement et d’accès au travail. Les catégorisations dont les personnes sans abri sont l’objet les conduisent à adopter différentes pratiques de survie, dont certaines, comme le « campement sur la voie publique » ou la mendicité, sont criminalisées par la politique de répression.

Based on interviews and observations with homeless people in a Swiss city, this article gives an account of their varied day-to-day experiences. We show how their vulnerabilities are produced by local, national and international policies. Their living conditions are indeed determined by legal statuses associated with more or less restricted rights in terms of legal establishment, access to emergency accommodation and work. The categorization of homeless people leads them to adopt different survival practices, some of which, such as camping in public spaces or begging, are criminalized by repressive policies.

Auteur-e-s
Martin Hélène
Bertho Béatrice
Références

Martin, H. & Bertho, B. (2020). Crimes et châtiments dans la modernité tardive. Politiques urbaines du sans-abrisme. Sciences et actions sociales, 13 [en ligne]. www.sas-revue.org/72-n-13/dossier-n-13/190-crimes-et-chatiments-dans-la-modernite-tardive-politiques-urbaines-du-sans-abrisme

Liens
Recherche(s) liée(s)