Améliorer son sexe par la chirurgie esthétique: subjectivité et individuation des normes dans les forums de discussion

Dans cette communication réalisée à l’occasion d’un colloque portant sur les modifications corporelles, H. Martin, R. Bessette-Viens et R. Bendjama évoquent certains résultats d’une recherche dans le cadre de laquelle elles se sont intéressées aux pratiques de chirurgie esthétique réalisées sur les organes génitaux, dans une perspective de genre. L’analyse présentée ici porte sur un corpus constitué de discussions sur des forums. Elle porte dans un premier temps sur les questionnements que les internautes expriment à propos de leur morphologie génitale, et qui donnent lieu à des débats sur la diversité « normale » des organes génitaux. De tels débats mettant en doute la pertinence des interventions chirurgicales esthétiques sur le sexe, l’analyse met en évidence dans un second temps les normes de l’épanouissement sexuel et de la production de soi, qui légitiment le recours à ces pratiques.

Résumé: Noémie Pulzer

Auteur-e-s
Martin Hélène
Bessette-Viens Raphaëlle
Bendjama Rebecca
Références

Martin, H., Bessette-Viens, R., Bendjama, R. (2018). Améliorer son sexe par la chirurgie esthétique: subjectivité et individuation des normes dans les forums de discussion. In E. Carpigo, H. Gebel, V. Gourinat, N. Kefi & S. Ludwig (Eds), Corps meurtris, beaux et subversifs. Réflexions transdisciplinaires sur les modifications corporelles. Actes du colloque de Strasbourg 28-30 avril 2016 (p. 77-84). Nancy : PUN - Editions Universitaires de Lorraine.

Lien ArODES
Recherche(s) liée(s)