Favoriser un débat social autour de la mort, des mourant·e·s et des personnes défuntes et promouvoir une démarche d'innovation sociale à long terme à l'échelle du canton (PS82211)

Etat
En cours (Requérance)
Début / Fin
01.12.2021 - 31.12.2022
Domaine(s) d'expertise
Sociologie, anthropologie
Vieillesse, fin de vie
Sources de financement
Direction générale de la santé, Office du médecin cantonal
Responsable(s)
Berthod Marc-Antoine (HETSL)
Collaboration de
Pagnamenta Veronica (HETSL)
Kaufmann Alain (ColLaboratoire, UNIL)

Description

Depuis le début de l’année 2022, le groupe de recherche de l’équipe du Prof. Marc-Antoine Berthod à la Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL | HES-SO) est mandaté par l’Office du Médecin cantonal (OMC), pour favoriser un débat social autour de la mort, des mourant-e-s et des personnes défuntes, ainsi que pour fédérer professionnel·le·s et grand public dans le but de promouvoir une démarche d’innovation sociale à long terme à l’échelle du canton autour de ces thématiques. Le présent mandat s’inscrit dans la continuité d’un travail effectué les années précédentes par le ColLaboratoire (ColLAB) de l’Université de Lausanne, ainsi qu’en amont et en aval de l’événement les Couleurs de la mort (initialement appelé Les Assises de la mort) qui résulte du postulat Porchet « La mort c’est tabou, on en viendra tous à bout » et qui se tiendra à Lausanne du 5 au 8 octobre 2022.

L’équipe de recherche, et notamment Veronica Pagnamenta, travaille plus spécifiquement sur des enjeux et aspects touchant à la matérialité de la mort, lorsqu’il s’agit de passer du registre sanitaire au registre funéraire. Elle documente notamment les réalités vécues par une pluralité de professionnel·le·s qui travaillent au plus proche des personnes décédées sur le canton de Vaud ; elle s’intéresse aussi à l’expérience de la mort par le biais d’ateliers et rencontres avec différents groupes cibles de la population générale.