Visioconférence

Double mandat des travailleuses et travailleurs sociaux dans la justice et la probation

Dates de l'événement 23 juin 2021
Heures de l'événement 13:30 - 16:30

Lieu Visioconférence

Les inscriptions sont closes

Selon le code pénal suisse, « l’assistance de probation doit préserver les personnes prises encharge de la commission de nouvelles infractions et favoriser leur intégration sociale (art 93 CP). »

La pratique probatoire et les missions confiées aux agents de probation relèvent ainsi de la recherche d’un juste équilibre : contrôler le respect de règles de conduite imposées aux probationnaires et les aider dans la stabilisation d’un mode de vie sans infractions au sein de leur communauté. L’accompagnement social mise en particulier sur les capacités des personnes à développer leurs ressources propres, leurs capacités d’initiative et de choix, ainsi que leur possibilité de bâtir un projet de vie porteur de sens. Au cours des deux dernières décennies, les entités de probation en Suisse ont connu des évolutions multiples, lesquelles soulignent le passage vers davantage de contrôle et de surveillance, que la notion de « prévention du risque de récidive » vient acter. Soutenir socialement la personne sous mandat de probation, vérifier le respect des règles de conduite et apprécier le risque de récidive, quels enjeux pour la pratique probatoire ? Ne serions-nous pas à la croisée de chemins s’agissant des casquettes que les interventions socio-judiciaires porteront demain ?
 

 

Thématiques

  • Délinquance, criminalité, univers carcéral

Programme

13h30 — 13h35

Mot de bienvenue

Julien Maret, président prosaj

13h35 — 14h15

L’introduction de ROS (exécution des sanctions orientées vers les risques) et les défis pour le travail social : réflexions sur la situation dans la Suisse alémanique

Marina Richter et Julia Emprechtinger, HES-SO Valais/Wallis

14h15 — 14h45

Questions

14h45 — 15h00

Pause

15h00 — 15h40

Quand l’arbre de l’aide contrainte cache la forêt de la prévention du risque …
L’intervention socio-judiciaire en milieu ouvert à la croisée des chemins

Daniel Lambelet, Professeur, HETSL

15h40 — 16h10

Questions

16h10 — 16h30

Conclusion, remerciements et clôture

Julien Maret, président prosaj

 

Intervenantes et intervenants

Marina  Richter, géographe et sociologue, mène des recherches sur le système carcéral depuis plus de dix ans, d'abord à l'Université de Fribourg, puis comme professeure assistante à la HES-SO Valais/Wallis. Elle a notamment mené des recherches sur les questions relatives à la mort dans le système correctionnel en collaboration avec le Prison Research Group de l'Université de Berne. Elle étudie actuellement les questions de coercition et de soins dans différents types d'institutions(fermées), (prison, centre d'asile, hôpital psychiatrique et maison de retraite). Elle a récemment terminé un projet de recherche sur la profession et le professionnalisme du travail social dans le système correctionnel, dont elle rendra compte lors de la conférence.

Julia Emprechtinger est assistante sociale et travaille à la HES-SO Valais/Wallis depuis près de dix ans, d'abord en tant qu'assistante de recherche et maintenant en tant qu’adjointe scientifique. Actuellement elle écrit sa thèse de doctorat sur le rôle du travail social dans les autorités interdisciplinaires de protection de l’enfant et de l’adulte en Suisse. Elle a participé au projet de recherche de Marina Richter sur la profession et la professionnalité du travail social dans le système correctionnel, dont elles rendront compte lors du colloque.

Daniel Lambelet est psychosociologue. Après un parcours professionnel en lien avec l’insertion et la réinsertion de personnes diversement marginalisées, il est actuellement professeur associé à la HETSL. Ses enseignements et ses travaux de recherche portent notamment sur l’intervention sociale dans le champ de la justice pénale. Sur mandat de l’OFJ, il débute actuellement – en partenariat avec la ZHAW - une étude sur la situation des enfants dont un parent est détenu en Suisse. Il participe également à la formation des responsables d’atelier des établissements de détention latins dans le cadre du CSCSP. Et accompagne, en qualité d’expert, la Commission des visiteurs de prison du Grand Conseil vaudois

 


Contact

Daniel Lambelet, Professeur HES associé

Association Suisse de Probation et de Travail Social dans la Justice  (prosaj)
silvia.kohler1@be.ch