Aux diplômé·e·s 2020 de la HETSL : un grand BRAVO !

Avec plaisir et reconnaissance, la HETSL félicite ses diplômé·e·s 2020 pour l’obtention de leur Bachelor HES-SO en Travail social et en Ergothérapie. Grâce au soutien de ses partenaires et donateurs, la HETSL remet cette année trois prix en guise de reconnaissance d’une excellence particulière. Présentation des lauréates 2020.

La situation inédite que nous vivons aujourd’hui a obligé la HETSL à proposer ses enseignements à distance dès le printemps 2020. Elle a aussi imposé à ses étudiant·e·s de réorganiser leur quotidien dans des conditions parfois difficiles, avec lesquelles elles et ils sont parvenu·e·s à composer pour terminer leur formation avec succès.

La HETSL leur souhaite aussi plein succès dans le cadre de leur activité professionnelle, actuelle ou future, lorsqu’elles et ils s’engageront à déployer leurs talents et partager sur le terrain les valeurs de la HETSL : ouverture, expertise professionnelle et efficacité dans le champ social et de la santé. En faisant preuve d’engagement et de solidarité pour accompagner des populations précarisées. Car la société a besoin des jeunes diplômé·e·s de la HETSL, spécialement dans ces moments difficiles. La période Covid-19 a mis exergue plus que jamais le rôle indispensable des métiers du social et de la santé. Obligé·e·s à réagir à une urgence sociale en fin d’études, les diplômé·e·s de la HETSL pourront assurément faire valoir des connaissances et compétences fortes dans leur domaine.

La HETSL a dû renoncer cette année à sa traditionnelle cérémonie de remise des diplômes. Alors elle prend aujourd’hui son haut-parleur pour transmettre à ses diplômé·e·s ses plus chaleureuses félicitations. Une petite fête sera organisée en leur honneur au printemps ou à l’été prochain.

Diplômé·e·s Ergothérapie (40)

Geoffrey Caira, Emilie Dévaud, Elena Espinosa, Ophélie Küenzi, Marion Maillard, Jessica Mendes de Almeida, Manon Pache, Sandy Marie Rey, Morgane Balet, Théo Cherix, Melissa Jo Chollet, Sidney Degen, Ayla Delalande, Camille Ecoffey, Dania Garcia Flores, Zélie Gex, Céline Glatz, Sophie Graber, Valérie Jaccottet, Jérémy Jeanbourquin, Agshaya Kandasamy, Marie-Ange Moret, Elena Müller, Alexia Murcier, Audrey Nicoulin, Elsa Oppliger, Fábio Pereira Caetano, Kevin Perriard, Cosette Perroud, Marie Petignat, Manon Pillet, Emilie Pittet, Marina Raimondi, Christine Rochat, Marion Stoll, Aurélie Tenky, Manon Thomas, Laura Turrini, Estelle Vaucher, Elodie Vuilleumier.

Diplômé·e·s Travail social, orientation animation socioculturelle (26)

Stéphanie Agustoni, Jean Aka, Armelle Ansermet, Lea Bertani, Aurelia Berthoud, Nikita Brasey, Marcela da Silva Moreira, Antonin Droux, Charlotte Fazzari, Malivia Fragnière, Malik Henchoz, Sacha Hirt, Emmy-Lise Jacot, Dara Kalbermatter, Anaïs Krause, Matthias Lebet, Kenny Lencrerot, Giulia Longo, Ella Magnin, Hila Mangal, Nodjii N'Deurbelaou, Josué Perez, Pauline Peytregnet, Baptiste Ravessoud, Sam Sthioul-Arif, Jan Zimmermann.

Diplômé·e·s Travail social, orientation éducation sociale (103)

Coraline Ambresin, Leticia Antonetti, Rachel Baudois, Emilie Bérard, Eva Berkani, Davide Bernardo, Christelle Bertoncini, Aliosha Boffa Cabrera, Almée Bommottet, Léa Bongard, Fiona Bregnard, Kelly Brossard, Damien Buchilly, Julie Burin, Maria Paola Caiata, Vanessa Elisabete Carvalho Ribeiro, Germaine Jaël Chapatte, Benjamin Chardonnens, Morgan Chéraz, Mélissa Colic, Margot Conne, Valentine Coral, Delfim De Almeida, Léonard de Wurstemberger, Marc Dell'Eva, Julie Dind, Ophélie Dizerens, Jutbina Dozhlani, Duc Phuong Anne Du, Emilie Dufour, Charlene Emery, Amaëlle Fernandez, Elisa Ferrari, Amélie Gérard, Mélanie Germann, Amélie Giovenzana, Océane Grisoni, Valentin Guignard, Soline Guillod, Neal Hagen, Vanessa Hauptlin, Harris Hostettler, Caroline Huet, Soraya Hügli, Gaëlle Jeanmonod, Charlotte Joray, Rachel Jupson, Sandy Juriens, Amandine Kaempfen, Armela Karadolami, Mauranne Keller, Léonie Kovaliv, Sébastien Lacroix, Gaspard Langone, Claire Le Gourriérec, Tiphany Loiry, Julie Maillefer, Eva Mamin, Mara Manske, Virginie Marbot, Lydie Marchon, Clémentine Marendaz, Solange Martins, Cédric Mathis, Clara Mayer, Rachel Meyer, Annika Monney, Marie Monod, Yaz Montmayeur, Fabien Ngimbi, Manon Nicou, Elisa Niedermayr, Naz Noori, Anicia Papaux, Laetitia Perez, Loïc Pichard, Anaïs Pirali, Valère A. Pizzirusso, Julie Quartier-dit-Maire, Charlotte Ramel, Celia Reymond, Paula Rollier, Lena Romy, Emilie Rossetti, Julie Rüfenacht, Jessica Scaglia, Noémie Seivel, Corentin Soster, Lina Sterckx, Océane Steullet, Cécile Testuz, Audrie Thévenaz, Berivan Torun, Lorena Totaro, Mehdi Toumi, Margot Tschantz, Elise Turin, Mathilde Vandenheede, Jade Vial, Céline Vuattoux, Garance Widmer, Céline Witschi, Assala Zinbi.

Diplômé·e·s Travail social, orientation service social (37)

Julia Batlle Sitges, Rihab Bouchiba, Carlo Cavallaro, Daniela Correia Felix, Aida Cuskic, Cloé Da Campo, Nathalie Dubuis Quinteros, Aline Felix, Tania Sofia Ferreira Arieira, Alessio Galati, Manon Gremion, Chloé Hänggeli, Amina Hrnjic, Mélanie Kaltenrieder, Audrey Koutoum, Manon Loew, Line Maguwa, Sara Maye, Sonia Messerli, Lydia Meylan, Aleksandra Mirceva, Yoel Misghina, Suvethini Nagarajah, Marcia Neves Pereira, Augustine Judith Nkoumou Schaffter, Amandine Pellegrinelli, Chiara Pioletti, Cristel Pointaire, Virginie Pointet, Julia Riccio, Fabian Romero, Adeline Rumo, Roald Rusin, Michaël Sculati, Dezdimona Solomon, Vlora Tora, Lauranne Zellweger.

Trois prix sont remis cette année à des diplômées de la HETSL

Grâce au soutien de ses partenaires et donateurs, la HETSL remet cette année trois prix à des diplômées en guise de reconnaissance d’une excellence particulière.

Prix Fondation Bellet

« Les prestations de soutien à la parentalité, les raisons d’un non-recours et les enjeux pour le travail social »

Emilie Dufour et Mauranne Keller

Ce travail de bachelor aborde la problématique du non-recours aux prestations en se focalisant sur le domaine spécifique du soutien à la parentalité. Le croisement des données récoltées entre les entretiens avec les professionnel·le·s et les récits de mères non-recourantes permet de faire émerger les raisons du non-recours. L’analyse menée démontre qu’un tel non-recours ne constitue pas une décision prise à l’envolée, mais bien le fruit d’un parcours. Elle invite également à réfléchir aux normes véhiculées par les institutions, au vocabulaire social utilisé, à ce paradoxe des politiques sociales qui véhiculent des normes de classes moyennes et supérieures alors qu’elles s’adressent la plupart du temps à des classes populaires. L’analyse prend donc appui non seulement sur des théories mais également sur des récits et des expériences.

Prix Pro Senectute Vaud

« La fin de vie au cœur des établissements médico-sociaux »

Coraline Ambresin et Mélanie Germann

Dans le cadre d’un séminaire sur l’innovation dans l’accompagnement des personnes âgées, un questionnement a pris place sur les différentes pratiques en lien avec les projets intégrant la notion de fin de vie ainsi que l’inclusion des dimensions psychosociales dans ce processus. Les auteures ont recueilli et analysé des données à l’aide de témoignages de professionnel·le·s qui accompagnent des personnes âgées au sein d’établissements médico-sociaux (EMS) du canton de Vaud. Ce travail aborde la question de la perception et de l’intégration des dimensions psychosociales dans un processus de réalisation d’un projet de fin de vie, de même que l’inclusion des domaines professionnels au sens large, au sein d’un EMS. L’analyse menée comporte un intérêt particulier à l’aune de certaines innovations sociales et juridiques dans le domaine de l’accompagnement de la fin de vie.

Prix Claude et Monique Pahud

Le prix « Claude et Monique Pahud » est décerné chaque année à un·e étudiant·e de la HETSL pour la qualité de l’ensemble de ses études.

Chiara Pioletti s’est montrée engagée et investie tout au long de ses études. Dans son travail de Bachelor sur la prise en charge de l’exploitation sexuelle, elle s’est particulièrement intéressée aux enjeux, dans cette thématique sensible, pour l’association Astrée à Lausanne. Elle s’est également impliquée durant toute la durée de ses études dans Reespire, une association d’étudiant·e·s qui promeut l'écologie à travers la sensibilisation et la réalisation de projets concrets, et notamment la création d'un jardin permacole sur le site de l’école. Chiara Pioletti s’est également impliquée dans l’organisation de la grève des femmes en 2019 au sein de la HETSL.