Revue [petite] enfance : n°139 - septembre 2022


Publié le

La participation de l’enfant est au cœur des préoccupations des sociétés démocratiques depuis que le droit d’exprimer librement son opinion sur les questions qui l’intéressent est inscrit dans la Convention relative aux droits de l’enfant (art. 12 et 13). La participation tend par ailleurs à devenir un enjeu politique depuis que son principe est reconnu et mobilisé dans les affaires publiques.

Revue [petite] enfance : n°139 - septembre 2022

Revue [petite] enfance : n°139 - septembre 2022

Mais qu’en est-il donc dans le domaine de l’éducation professionnelle de la petite enfance ? Quelles formes prend la participation de l’enfant ? À quoi l’enfant participe-t-il en réalité ? Au nom de quelle expertise ? De quelle intention ? Avec quel statut ? Participe-t-il à des situations quotidiennes où l’on considère qu’il est capable de négocier et de donner du sens au monde qui l’entoure ? Ou participe-t-il à des situations artificielles dont il devient l’alibi ?

« La participation des enfants ne peut être définie de la même manière que la participation des adultes, et vouloir instaurer une participation des enfants selon un modèle adulte paraît insensé. Mais la participation des enfants peut être une initiation régulière et volontaire au fait que l’enfant est un acteur décisionnel en devenir. »

Comme nombre de choses, la participation a une double face selon l’usage qui en est fait : entre leurres et lueurs, comment s’y retrouver et quel chemin tracer ?
 

À découvrir

 

La Revue [petite] enfance est soutenue par la HETSL