L’animation socioculturelle en état d’urgence ?

Est-il possible d’être autonome tout en étant financé par les pouvoirs publics?

 

A Lausanne, la politique de l’animation socioculturelle est au cœur du débat alors qu’une nouvelle convention est source de tensions entre la Ville et la Fondation pour l’animation socioculturelle (FASL).

David Payot, municipal de Lausanne, Maria Pedrosa, secrétaire syndicale au SSP, Marwan Hamidi, animateur socioculturel à la FASL, Philippe Jeanloz, membre du comité de Pôle Sud et Yuri Tironi, responsable pédagogique de la filière travail social à la HETSL ont débattu en direct autour de l’autonomie des professionnel·le·s du terrain au regard d’un financement des pouvoirs publics.

Ecoutez le débat